Vous êtes-vous déjà arrêtez pour écouter le silence ?

Nous vivons dans un monde où nous sommes constamment entourés de bruit. Si vous vivez en ville, le bruit est constant; conversations des gens partout, voitures, camions, construction… et partout, il y a les médias, la télévision, la radio, etc.

Êtes-vous cette personne qui est incapable de couper ce flot de « bruit » ne serait-ce qu’un instant ?

Est-ce que vous avez toujours la radio allumée ou de la musique dans votre voiture ? Dans les transports publics ou tous autres déplacements vous avez vos écouteurs dans les oreilles. En arrivant à la maison, une des premières choses que vous faites est d’allumer la télé… même si vous ne la regardez pas. Comme si ce n’était pas assez, maintenant nous ajoutons les bidules technologiques avec les médias sociaux !

Dès que nous sommes dans une situation d’attente ou de pause dans nos vies déjà trop remplies et organisées, le premier réflex est de sortir son cellulaire ou sa tablette pour vérifier ce qu’il se passe sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Youtube, lire ses textos et répondre à ses courriels. Nous voyons cela surtout dans les file d’attente au magasin et dans les salles d’attente… au lieu de relaxer un peu ou d’avoir une conversation avec la personne à côté de nous, tout le monde a les yeux rivés sur leur petit écran.

Beaucoup d’études prouvent également que de passer les dernières 30 minutes devant un écran de téléphone cellulaire, d’ordinateur ou de télévision perturbe le sommeil… le seul moment où l’on devrait faire taire tout ce bruit, nous faisons en sorte que notre cerveau maintienne ce bruit, même pendant notre sommeil.
Même chose le matin ou si nous nous réveillons en pleine nuit… nous sautons littéralement sur notre cellulaire pour voir tout ce que nous avons manqué pendant nos heures de sommeil. Cette pratique vient souvent gâcher notre journée entière.

Lors du réveil le matin, prenez un temps de silence. 5 minutes suffisent. Faites des étirements et respirez profondément. Vous pouvez également garder un petit calepin dans votre table de chevet et y écrire les choses pour lesquelles vous avez de la gratitude. Ces pratiques peuvent complètement changer vos journées.

Nous sommes tellement habitué de toujours être entouré de bruits de toutes sortes que nous en sommes venu à avoir peur du silence. Cette peur n’est pas consciente, mais nous avons un malaise avec le silence. Même un silence de quelques secondes dans une conversation produit un malaise.

Des études en neurosciences démontrent aujourd’hui les énormes bienfaits du silence.


En une journée, notre cerveau traite autant d’information que dans toute une année, il y a 100 ans !

Le fait d’être hyper branché à toute cette technologie, nous rend de plus en plus débranché de nous-même. Le « bruit » attire trop notre attention sur tout ce qui est extérieur et nous empêche de la porter sur nous-même.
Pourquoi tant de gens vivent en ressentant un malaise, quelque chose qui manque dans leur vie ? Tout ce vacarme nous empêche d’entendre la voix de notre inconscient… notre intuition s’en trouve faussée et les messages qu’exprime notre « moi intérieur »  sont devenu que de lointains murmures que nous ignorons la plupart du temps.

Nous vivons dans un monde d’interférences !

Se créer du silence est devenu un exercice physique et mental. Il faut réapprendre à s’écouter.
La meilleure façon de se créer du silence afin de reposer notre cerveau et par le fait même, tout notre corps est avec la méditation.
Pour ceux qui ont horreur de ce mot, laissez-moi vous rassurez… la méditation n’est pas uniquement une pratique où l’on s’assit en position de bouddha à chanter des « AAAAAAAHHH…. » pendant des heures !
Une méditation peut être une simple marche dans la nature, une contemplation silencieuse au bord de l’eau, bâtir un Inukshuk, un moment de prière avant de se coucher ou même une minute de respiration profonde dans sa voiture à un feu rouge. 😊
La respiration est un autre exercice que peu de personne pratique… Oui, si nous sommes en vie, nous respirons, mais nous ne respirons pas correctement la plupart du temps. Ce sera probablement un sujet en lui-même pour un prochain blog.

L’acte de créer régulièrement des silences à l’aide de la méditation aide à dissiper la fatigue mentale, le stress, à développer son intuition pour mieux voir la bonne direction à prendre dans notre vie, à mieux comprendre ce qu’est le « lâcher prise ».
Aussi, n’oubliez pas que le fait d’apaiser le mental et de réduire le stress aura un impact bénéfique direct sur votre santé physique.

Comme n’importe quelle nouvelle pratique, ne vous mettez pas de pression, commencez par 5 minutes de silence et prenez-en l’habitude, vous en apprécierez les bienfaits assez vite. Au début, certains d’entre vous vont ressentir un malaise à rester en silence sans rien faire… C’est normal !
Le plus important est d’éviter de penser que vous n’avez pas le temps de prendre ce temps… vous enfoncerez le couteau encore plus profond !
Un dicton Zen dit : « Vous devriez vous assoir et méditer 20 minutes tous les jours, à moins que vous ne soyez trop occupé ; alors vous devriez vous assoir et méditer pendant 1 heure. » 😊

Allez ! Prenez le temps de bien ne rien faire en écoutant ce que le silence essaie de vous dire.

Merci de suivre et d'aimer: